Playstation Plus – août 2014

Jusqu’à la sortie de la PlayStation 4, la possibilité de jouer online était gratuite chez Sony. Le Playstation Plus existait déjà bel et bien, mais il était affaire d’options supplémentaires, d’offres spéciales, de jeux gratuits… Mais depuis l’arrivée de la console next gen nippone, le PS+ est devenu le sésame indispensable pour le jeu en ligne. Et figure toi qu’il se trouve, que parfois, je joue en ligne. Depuis trois mois me voilà donc, en plus de l’heureux possesseur d’une PS4, détenteur d’un abonnement PS+ pour la modique (?) somme d’un peu plus de quatre euros par mois.

Mais il se trouve qu’en dehors de la fonction de base qui m’a poussé à m’abonner (jouer en ligne, donc) je découvre les autre atouts du Plus, parmi lesquels, surtout, les jeux gratuits. Chaque mois en effet, Sony permet de récupérer deux ou trois jeux par console (PS3 / PS4 / Ps Vita). Et là il se trouve qu’après de sympathiques Trine 2 et Strider en juillet, le mois d’août ressemble fichtrement à une très bonne pioche.

D’abord Road Not Taken : un joli petit jeu d’apparence quasi anecdotique, mais qui se révèle bien plus prenant qu’il n’en a l’air au départ. Le héros, un petit forestier qui ressemble plutôt à un mage, doit sauver Road Not Takenles enfants d’un village qui se sont perdus dans la forêt en allant y chercher des baies. Le tout se fait sous forme d’un puzzle-game, avec un déplacement en forme de tour par tour. Et peu à peu, on découvre les « secrets », qui permettent d’associer différents éléments rencontrés sur chacun de tableaux (avec de petits esprits on créé une hache, qui permet de couper du bois en rondins en la lançant sur un arbre, rondins qui permettent de faire du feu, etc.) et facilitent l’avancée du héros. Ou pas. Parce que tout ça demande de l’énergie et parfois, il vaut mieux tenter de traverser les tableaux à vitesse grand V sans tenir compte des éléments qui s’y trouvent. Et puis on peut aussi nouer des liens avec les habitants du village en leur ramenant (au delà de leurs enfants) des petits cadeaux, ils vous le rendront bien. Bref un jeu mignon, prenant, qui pousse à la réflexion.



Mais surtout au mois d’août on peut aussi récupérer l’incroyable Fez. Fez, c’est un petit bonhomme en 2D qui découvre la 3D et qui va tenter de sauver l’univers. Un game system génial, un level design inventif, un humour tout en finesse, une nostalgie des jeux des années 1980 transposée dans les années 2010, Fez est simplement génial et mériterait un abonnement PS+ rien que pour lui.


Un beau mois d’août sur le Playstation Plus donc. Et ça tombe bien, c’est les vacances.

Laisser un commentaire