Au milieu du mois d’août, zéro degré

IMG_2359Figure toi que ces derniers jours, ami lecteur, j’ai recommencé à faire quelques morceaux pour zero degré. Les congés aident pas mal, forcément. Il en manque encore quelques uns, mais la petite dizaine qui ferait que l’on pourrait songer à constituer un album n’est peut être plus si loin.

Si album il y a (on le saura vite), je pense que l’on y retrouvera deux morceaux qui commencent à dater un petit peu, mais qui devraient être cohérents avec le reste (avec peut être simplement quelques petites modifications). Ils sont déjà sur les internets, je te laisse y rejeter une oreille, les avis sont les bienvenus.

J’en ai d’ailleurs également profité pour remettre à jour la petite page consacrée au projet sur ce même site. C’est par ici.

Enfin, même si je sais ta connaissance musicale imposante, ami lecteur, je ne sais pas si le titre de ce billet te parle. Il est en fait repris des paroles de De la neige en été cet excellent morceau des non moins excellents Diabologum, dont l’incontournable album #3 a été réédité en vinyl et en CD il y a peu chez Ici d’ailleurs. Je te laisse avec eux, du coup. Tu ne regretteras pas le voyage.

Un commentaire

Laisser un commentaire