Sortir à Metz – 29 novembre-2 décembre 2018

Tu vois ami lecteur, je te disais pas plus tard que dans le dernier billet qu’il fallait que je prenne l’habitude de les rédiger le jeudi plutôt que le vendredi. Cette semaine en apporte la démonstration.

En effet cette semaine, dès ce jeudi soir il faudra faire un choix (cruel). D’un côté, les 20 ans de la Maison de l’Etudiant (MDE pour les intimes) que Boumchaka a choisi de fêter en Beatbox. Et on risque de prendre une bonne claque technique avec Alexinho (Champion du monde de Beatbox) et SARO (champion du Grand Beatbox Battle 2017). Avantage : ça commence à 18h, donc tu peux enchaîner cet apéro avec l’une des autres soirées.

À 20h c’est le Système Friche à l’Arsenal : Xavier Charles et Jacques Di Donato, accompagnés par 15 musiciens (dont Erik M, Isabelle Duthoit, Soizic Lebrat…) pour une musique expérimentale, libre et défricheuse. Un peu dur de te faire une idée ? Voilà une vidéo d’un live enregistré cet année à la Maison de la Radio.

Et ce n’est pas terminé pour ce jeudi. À la Chaouée, c’est la folk du colombien Jay Bird accompagné par les amis d’Instase (plutôt pop progressive). À noter que Jay Bird sera aussi au café M-Tiss samedi 1er, si tu le rates jeudi.

Et, last but not least, l’impressionnant Matt Elliott sera aux Trinitaires accompagné par VACΛRME. On a connu Matt Elliott dans son incarnation Third Eye Foundation, puis dans ses beaux albums de folk hantée, émouvants au possible. Ces concerts sont toujours des moments uniques, et pour celui-ci sa musique sera enrobée par le trio à cordes VACΛRME et on ne peut attendre que le meilleur de cette fusion. Et c’est l’ami Jan Mörgenson qui vient célébrer la sortie d’un nouveau disque, en première partie.
Si tu ne connais pas encore Matt Elliott, ce morceau, mis en images par les amis de Fensch Toast, devrait achever de te convaincre que c’est à découvrir.

Le vendredi paraîtra du coup presque calme en comparaison de ce jeudi dense. Une soirée métal à La Chaouée (Dust Valley + RapturFarm + RedneckBonfire), une soirée 90’s à l’Aérogare… en tout cas on ira prendre l’apéro à La Face Cachée pour le Anone duo japonais d’électro pop !

Et c’est plutôt du côté du Chateau 404 qu’on trouvera la proposition la plus originale : « SEXMIAM : De l’amour, du flou, du bruit et des performances ». Une soirée +18 donc, avec un beau plateau de live : Avale, Benjamin et SuperMusique, mais aussi expos, performances, projections (de vidéo). Tiens, on se met un peu de SuperMusique pour s’ambiancer avant cette chouette soirée qui s’annonce (et avoir encore un peu l’impression que c’est l’été).

Samedi, du blues à l’Aérogare, l’Orchestre national de Metz (dans un programme de Paris à Broadway) à l’Arsenal, une soirée noise et violente, froide et passionnante à La Chaouée avec notamment les excellents Shizuka et Choisir le pire, un DJ set de DUEL au 7(7) Café (sur lequel je ne vais pas m’étendre vu que je fais partie du duo DUEL, donc je t’en redonnerai vite des nouvelles). Et puis la sortie d’un nouvel album du Singe Blanc est toujours un évènement, qu’il fêteront aussi samedi au Chateau 404 en bonne compagnie (La Bergerie et Rien Virgule).

Mais voilà, je ne serai pas objectif pour ce samedi. En effet, si je n’étais pas au 7(7) Café en train de passer des mp3, je prendrais sans nul doute un Mettis vers la BAM pour voir L’Impératrice mais surtout être au premier rang pour Grand Blanc, dont je n’ai pas cessé d’être fan. Et surtout je ne me remets toujours pas de leur magnifique dernier album, Images au mur. Tout comme cette version (presque) unplugged de Ailleurs.

Un groupe dont j’espère qu’il va continuer à toucher de plus en plus de cœurs et d’âmes.
Un concert qui s’annonce intense.

Une semaine sans vernissage n’étant pas une semaine complète, notons celui de Présences dissimulées de Cyrielle Lévêque, à la conserverie vendredi à 18h30.

Et pour se remettre de ce beau week-end, un bon brunch par l’Amour Food, ça serait pas mal non ? Ça tombe bien, c’est dimanche midi à l’Arsenal, youpi.

Laisser un commentaire