The Elder Scrolls Online

Fin 2011, j’ai passé quelques heures sur Skyrim. Un peu trop pour mon emploi du temps, sans doute pas assez pour être au niveau d’une bonne partie de mes amis gamerz. Il faut dire que le jeu est redoutablement bien fichu pour quiconque est amateur de RPG. Si ça ne te passionne pas ou que tu n’as pas eu l’occasion d’essayer, ça donne ça :

Le jeu fonctionne commercialement très bien : sorti fin 2011, il place ses trois version (PS3 / Xbox / PC) dans le top 50 des ventes de l’année. En 2012, les trois versions en question sont encore dans le top 100, et au global c’est plus de 14 000 000 d’exemplaires de Skyrim qui auront été vendus.

Skyrim est le cinquième épisode de la série The Elder Scrolls. Ces jeux sont développés et édités par Bethesda (Bethesda Softworks LLC pour l’édition, Bethesda Game Studio pour le développement), qui ne sort à peu près que ça (à l’exception notable de Fallout 3). Les deux entités Bethesda font partie de Zenimax, entreprise créée en 2001 par Christopher Weaver le fondateur de… Bethesda (en 1986, ce qui ne nous rajeunit pas). Zenimax a depuis racheté entre autres id Software (Quake, Doom) en 2009 et  Arkane (Dishonored) en 2010. Zenimax compte 600 salariés, et pouvait être estimée en 2007 à 1,2 milliards de dollars (ici, page 4). C’est sans doute plus aujourd’hui.

Au printemps 2014, Bethesda se lancera sur le marché déjà bien encombré des MMORPG avec The Elder Scrolls Online. Le prétexte de ce billet, c’est qu’il y a quelques jours, à la QuakeCon 2013, une présentation d’une vingtaine de minutes du gameplay a eu lieu.

Bon, bref, il est probable que j’y passe encore un peu de temps l’an prochain, quoi.

 

Laisser un commentaire