Accueil

Que de bordel on laisse sur les internets.

Il était bien temps de créer un site pour tenter de tout ranger, ces comptés créés sur des réseaux sociaux, ces identités 2.0.

Ca n’empêchera pas les divers sites / blogs / trucs de vivre leur propre vie chacun de leur côtés. Ici ça s’en fera l’écho, d’une certaine manière, ça rassemblera ce qu’on peut trouver ailleurs.

Mmh, je vois à ton air sceptique que ce n’est pas forcément clair. Et tu as sans doute raison, alors je vais prendre un exemple : il y a quelques mois, j’ai créé un blog municipales 2014 à Metz, parce que bon, ça approche et que je voulais compiler (ça doit être une manie en ce moment) mes lectures et chiffres sur la question. Eh bien quand je fais une mise à jour sur le tumblr en question (pas assez souvent, me feras tu remarquer) hop, wordpress me l’importe ici. Un peu comme le petit plugin twitter que tu vois sur le côté juste là, pour les trois derniers tweets envoyés.

Parce que oui, j’ai choisi wordpress. Déjà, je ne me voyais pas faire un site tout à la main. On voit ce que ça donne pour zerodegre.net. Ca a certes l’avantage de la clarté, mais c’est un peu limité. Et pus dans ma longue (mais discontinue) expérience des blogs j’avais longtemps tenu avec DotClear mais voilà, les fonctions des wordpress sont quand même simplissimes et très efficaces, notamment celles concernant l’importation justement (il va falloir que je prenne le temps d’importer mes archives des blogs précédents d’ailleurs). Enfin, le thème Custom Community, ultra-customisable (et gratuit (enfin il y a une version payante, mais je me contente de la gratuite pour le moment)), a achevé de me convaincre.

Donc voilà, tu peux déjà naviguer dans les catégories blog(s) et musique que tu retrouves là haut. Pour l’instant c’est à peu près tout. Mais ce n’est que la version 0.3 de ce site, ça va donc sans doute pas mal bouger. Alors reviens quand tu veux, et fais comme chez toi. N’hésite pas à lâcher tes comm’, histoire de me dire ce qui marche ou pas.

Bref, on laisse pas mal de bordel sur les internets, mais au moins je sais où retrouver le mien.

C’est ici.

Laisser un commentaire