L’orchestre Philharmonique de MS20

Toute cette semaine L’Orchestre Philharmonique de MS20 reprend du service, pour une semaine d’ateliers et de concerts.

Cela fait déjà presque sept ans qu’avec quelques amis nous avons créé cette formation, qui relevait plus de la blague de potaches que d’un projet sérieux. Le MS20 est un synthétiseur créé par Korg à la fin des années 1970. Il est subitement revenu à la mode dans les années 1990 (notamment par le biais de l’utilisation qu’en ont fait des groupes comme Daft Punk ou Air, comme le montre cette vidéo). En constatant que nous étions quelques amis à Metz à avoir le plaisir d’en posséder, l’idée de faire une formation musicale avec uniquement ces chouettes claviers nous est venue (oui, effectivement, tard, dans un bar, comme tu le supposais déjà avec ta sagacité habituelle).

Cette idée saugrenue serait sans doute restée aux oubliettes d’une conversation de comptoir si la prestigieuse salle de l’Arsenal n’était pas à la recherche, à cette période, d’un projet décalé pour sa soirée de lancement de saison. En quelques semaines, il nous a donc fallu composer un répertoire. Ou plutôt, en l’occurence, une liste de reprises, puisque c’est sur cette piste que nous sommes partis : Kiss, The Beatles,… mais aussi l’Aventurier, improbable tube du groupe Indochine.

Le son te semble kitsch ? Eh bien c’est normal. Le MS20 est un synthétiseur monophonique (on ne peut jouer qu’une note à la fois), nous nous répartissons donc les différents instruments d’un morceau, et nous les interprétons… avec les possibilités du MS20, qui en terme d’imitation d’instruments restent bien limitées.

Ce concert à l’Arsenal, aurait pu être un one-shot. Mais c’était drôle, le public s’est montré réceptif et nous avons été surpris de nous retrouver à la Nuit des Musée au Luxembourg la même année, puis à la Nuit Blanche Metz, au NEST à Thionville… L’an dernier, nous avons même adapté le projet pour les enfants, en leur racontant avec nos petites reprises une histoire des musiques actuelles. Avec de nouvelles reprises, comme ce Smells Like Tee Spirit de Nirvana.

Cette semaine, nous serons donc à l’Adagio, à Thionville, pour une exposition de synthétiseurs ainsi que quatre représentations le mercredi après midi. Et oui, ne t’en fais pas, avec mes amis, nous cherchons encore d’autres idées idiotes pour l’Orchestre Philharmonique de MS20.

La Semaine – Faites vos voeux

J’en conviendrai volontiers, ami lecteur, ce sont des voeux sans doute un peu naïfs, que je livrais ici à l’hebdo La Semaine, notamment concernant la BAM. Ceci étant, l’entretien avait eu lieu quelques heures à peine avant les assassinats à la rédaction de Charlie Hebdo. Et tu veux que je te dise ? J’espère aujourd’hui plus qu’hier encore que oui, nous vivions un beau printemps. Et en tout cas plus beau que ce triste hiver.

La Semaine 505 - 20140108

Bien sûr que je suis Charlie.

je-suis-charlieBien sûr que je suis Charlie. Je crois d’ailleurs que l’ai toujours été : j’ai grandi au milieu des ancêtres de l’Hebdo, la collection d’Hara Kiri et de Charlie Mensuel de mes parents. On y croisait déjà Wolinski et Cabu, entre autres compères géniaux.

Cela explique sans doute un petit degré supplémentaire dans la stupeur, l’horreur que les assassinats d’hier matin ont naturellement suscité. On a tenté de tuer Charlie en en abattant ses piliers. Mais en oubliant que jusqu’ici, l’édifice s’est toujours reconstruit. Et il est très possible que cette fois ci, il soit encore plus grand et plus solide. Nous l’espérons tous.

Parce qu’au milieu de la brume sombre qui m’occupe la tête depuis hier, les manifestations à Metz, partout en France, partout dans le monde apparaissent comme une éclaircie salutaire. Là sont les véritables « manifs’ pour tous », bien plus fortes et plus belles que n’importe quelle tentative de ces abrutis extrémistes, quels qu’ils soient.

Ne laissons pas cet élan retomber, la récupération politique opérer. Prenons garde à ce qui pourrait menacer les valeurs qui fondent tout ce qui a été construit depuis des siècles, à la liberté. Soyons solidaires, fraternels, serrons nous les coudes. Soyons tolérants et respectueux des gens autour de nous, quels qu’ils soient. Profitons de cette tragédie pour être meilleurs en 2015 qu’on ne l’a été jusqu’ici.

Et surtout, recommençons vite à rire.

Wolinski-CabuPhoto P. Fouque (qui je n’espère ne me tiendra pas rigueur de l’emprunt)

Républicain Lorrain – bilan des premiers mois de la BAM

Un rapide bilan de la BAM au bout d’à peine trois mois d’activités. Bon, on peut regretter que le mot « Trinitaires » n’apparaisse pas dans l’article, alors que les deux salles restent intrinsèquement liées (et que s’il n’y a « pas grand chose » à la BAM en janvier, il y a quand même quelques chouettes dates dans la Chapelle ou au Caveau).

Mais en tout cas, voilà l’article du Républicain Lorrain de ce samedi 3 janvier 2015.

Capture d’écran 2015-01-03 à 11.36.14