Metz défend l’État, à l’État de défendre Metz

Au cas où ça t’aurait échappé, voici l’appel intitulé « Metz défend l’État, à l’État de défendre Metz », lancé il y a quelques jours par le Maire de Metz, le Président de Metz Métropole et la grande majorité des parlementaires mosellans.

Il s’agit de demander de conserver, à défaut de capitale régionale, la DRAC et la DREAL, ainsi que l’assemblée de la future « grande région » (ALCA, ACAL, Grand Est, ou quel que soit le nom que l’on va lui donner). Ça pourrait te paraître assez anecdotique, ces enjeux régionaux, surtout aujourd’hui, alors qu’on n’est pas totalement sûr du nombre de pays sera constitué l’Union Européenne et/ou la « zone euro » dans quelques mois. Mais ça sera sans nul doute un enjeu majeur dans notre quotidien de Grand-Estiens dans peu de temps.

Alors, comme qui dirait, « je pose ça là ». Et on y reviendra.

metz defend l'etat 1

Et puis tant qu’à faire, voilà la liste des premiers signataires. Je te laisse chercher ceux qui manquent, tu peux répondre dans les commentaires 🙂

metz defend l'etat 2

Les game jams d’extra-coin

Ça fait maintenant trois ans que l’association Extra Coin a eu l’excellente idée d’importer le concept des game jams dans la région. En 2013, j’avais eu le plaisir de faire partie du jury (en compagnie notamment de Nicolas D’Ascenzio –binôme oblige– et de l’excellent Sébastien Genvo) de celle organisée à Nancy, dans le cadre de la Global Game Jam.

Le concept est assez simple, c’est celui d’un hackathon dédié au jeux vidéo : il s’agit donc de créer un jeu, dans une durée limitée (en général 48h) et la plupart du temps avec une thématique imposée. Les résultats sont parfois sans intérêt, mais souvent surprenants, drôles ou innovants. Je te laisse aller voir ça dans les 5438 jeux développés lors de la GGJ 2015. C’est en tout cas une source inépuisable d’inventions pour la suite de l’histoire des jeux vidéos. Par extension, on peut dire qu’il est indéniable que dans l’industrie des jeux vidéos c’est aujourd’hui du côté de ce qu’il est convenu d’appeler  » les indés » qu’il faut aller chercher la relève. L’E3 qui vient de se terminer l’a encore confirmé, que cela soit du côté de Sony ou de Microsoft qui semblent l’un comme l’autre s’acheter ainsi l’imagination qui manquent souvent à leurs grosses licences.

logo-bbqBon, ami lecteur, je digresse là, alors que je voulais surtout t’informer que les amis de COIN organisent leur BBQ Game Jam 3 début septembre, et que cette fois je compte bien y participer… en tant que sound designer, au vu de mes capacités de développeur extrêmement limitées (et oui, je te le confirme, pour le graphisme c’est pire). D’autant que cette année, elle se décline à Luxembourg mais aussi à Metz, bien entendu chez TCRM Blida.

Alors n’hésite pas à aller voir si toi aussi, tu peux aussi mettre tes compétences au service de la cause des gamerz. Et Bien entendu, si on ne s’y croise pas, je te raconterai ça.