We are still MWTE

Bientôt, ami lecteur, nous serons à nouveau MWTE. Début 2012, ce nous, c’est Julien (aka Tohu Bohu, projet electronica bien trop méconnu qui vaut largement que tu ailles y jeter une oreille), Alexander (notamment à cette période guitariste dans The Sioux) et moi même qui décidons de bricoler ensemble de la musique, habités par une vague envie de post rock électronique et dansant, mais sans vraiment postulat ni objectif de départ. Deux après midi d’improvisations plus tard, nous savions en tout cas que nous voulions continuer un peu.

Après une paire de morceaux diffusés sur le web et un ou deux remixs, c’est un premier deux titres numérique qui sort gratuitement chez Digital Kito Kat en octobre 2012. Ça s’appelle L’Orée, cela se décrit une electro ambient cotonneuse et enveloppante, mais je te laisse juge.

Le véritable acte fondateur du trio viendra l’année suivante, avec deux compositions assez différentes : l’une, Attraction To Light, se rapproche finalement de l’idée de départ de MWTE (postrockelectroniquedansant). L’autre, était plus pop (dans le format au moins), et l’idée de trouver une voix pour porter le morceau nous a semblé assez évidente. C’est finalement Camille (des excellents Grand Blanc) qui s’y est collé, pour donner ce Dead and Gone mélancolique. En bons amoureux du support, c’est sur vinyl que nous couchons ces deux titres, accompagnés de remixs de quelques amis : Herr2003, Armagnac, Chapelier Fou et Sun Glitters. Ce dernier sera d’ailleurs un peu le parrain de cet EP, assurant, outre un remix, la production de l’ensemble et même la réalisation de la pochette ! Le vinyl sort en novembre 2013.

Les retours sur soundcloud sont bons, les morceaux repris de nombreuses fois (surtout Deand and Gone). Le EP obtint même quelques chroniques sympathiques, parfois même très élogieuses. Et un peu sans que nous ne y soyons réellement préparés, nous nous retrouvons programmés sur quelques concerts, notamment au Luxembourg. Camille n’était pas disponible pour ces premiers concerts, et que nous ne voulons pas faire sans de Dead and Gone qui nous colle désormais à la peau, c’est finalement Lucile (The Yokel) qui viendra d’abord officier comme mercenaire des concerts, avant de définitivement transformer notre trio en quartet. La saison 13/14 se terminera en beauté, à la Gaité Lyrique, après une sélection surprise par les Inrocks Lab. Et jouer au milieu de la Gaité Lyrique (oui, nous avons pris l’habitude de jouer dans le public et pas sur scène), je peux te dire ça le fait, ami lecteur.

Et ensuite ? Eh bien nous avons traîné. Beaucoup. Mais si je te raconte tout ça aujourd’hui, c’est parce que nous avons commencé par reprendre un peu les improvisations, il y a quelques semaines.

#MWTE

Une photo publiée par Nicolas Tochet (@nicolastochet) le

Et finalement, il y a une dizaine de jours, nous avons même enfin commencé un nouvel enregistrement. Ou plutôt enregistré un morceau que nous ne voulions pas laisser trop longtemps encore dans nos cartons.

Enregistrement Mwte.

Une photo publiée par Alexander Ogg (@alexander_ogg) le

Le résultat sera sans doute bientôt en écoute sur les internets, avant de se retrouver à nouveau sur un vinyl. Si tu veux être tenu au courant, le plus simple est de suivre le compte facebook de MWTE, ou notre compte soundcloud.

Mais ce que dont je peux t’assurer, ami lecteur, c’est que pour le moment, ce résultat dépasse ce que je pouvais en espérer. D’où ce long billet. Mais je suis sûr que tu sauras m’en excuser.

Referrers

Ce blog a repris vie, il y a quelques mois. Les statistiques de fréquentation ne sont pas exceptionnelles, mais tu es tout de même revenu peu à peu, ami lecteur. Et c’est bien aimable. Tu as même parfois évoqué son existence (voire exprimé le bien que tu en penses) sur les réseaux sociaux, mais aussi dans des billets parus ces dernières semaines.

C’est le cas bien sûr, de Thierry Labro, avec qui la blog-battle des départementales a pourtant tourné court. Nul doute qu’on remettra ça, pourquoi pas pour des régionales qui vont arriver bien vite. Ça ne l’a en tout cas pas empêché de se fendre d’un billet sur son lorpolitique.me donc je te recommande la lecture régulière. Même si, lui aussi, n’a peut être pas le temps de l’alimenter comme il le voudrait.

Mademoiselle Petite Plume a quant à elle repris l’un de mes arguments pour répondre à la question « Pourquoi aller voter ? ». Si j’ai pu convaincre un ou deux lecteurs (elle aussi, elle te tutoie, tu as remarqué ?), ces quelques billets n’auront pas été vains.

Rien à voir avec les départementales (si si, il m’arrive de parler d’autre chose, je t’assure) : Margot de MyLorraine a relevé le billet que j’avais écrit à propos de la fermeture de la Librairie Géronimo, parmi d’autres hommages. Ce billet reste d’ailleurs, à ce jour, le plus lu sur le blog.

Tant qu’on parle des referrers, en dehors d’autres blogs et des réseaux sociaux, tu arrives parfois par ici grâce à des recherches internet. Depuis que Google a chiffré les recherches des internautes, difficile de savoir quels mots clés te permettent d’arriver jusqu’ici. Toutefois, quelques termes de recherche (non passés par google) passant à travers ce filtre, je ne peux que féliciter ceux qui sont tombés sur ce blog en tapant : acteurs de droite, celio actisud, graphique joueur de candy crush, fc contre histoire de la philosophie france culture la pensee post nazie.

J’avoue que, du coup, j’aimerais d’autant plus connaître les autres recherches.