Nicolas Sarkozy – Genevieve de Fontenay : même combat ?

Réveillé en ce dimanche hivernal par les informations matinales, j’appris qu’hier soir avait lieu l’élection de Miss France. J’avais effectivement oublié que ça tombait chaque année en même temps que le Téléthon, ce qui offre toujours à nos joyeux humoristes toutes sortes de moqueries aisées avec un comparatif des programmes télévisés de nos deux premières chaines (TF1 et TF2) lors de cette soirée magique de l’ORTF. Nous ne nous y hasarderons bien entendu pas ici. Tu me connais, la gaudriole facile, très peu pour moi. (pouet).

France Inter m’apprenait donc là, comme ça, de bon matin que Miss Albigeois-Midi-Pyrennées l’avait brillamment emporté sur Miss Lorraine (et que Nantes avait terrassé le Lyon, mais je dois bien avoué que depuis que le FC Metz est en Ligue 2 j’écoute les résultats du foot d’une oreille beaucoup plus distraite). Après que deux neurones soient sorties de leur torpeur ensommeillée, mon esprit m’amène à ma première question du matin : « Albigeois-Midi-Pyrennées? Mais qu’est ce que c’est que ce machin ? ». Un petit tour sur l’instructif site Miss France nous apprend donc que la France est divisée en 36 régions, avec des bizarreries aussi croquignolettes que « Artois Hainault » ou « Quercy Rouergue ». Et une Normandie réunifiée.

Et là, ami lecteur, je m’interroge. Au moment ou notre Président (bonne fête, au fait) appelle de ses voeux la fusion des Normandies, à l’heure ou l’on s’interroge sur la réforme institutionnelle et la disparition des départements, oui je m’interroge. Genevière de Fontenay, qu’on avait toujours pris pour une andouille aristo quelque peu coincée serait elle en fait une dangereuse activiste politique au service d’un lobby BalladuroAttaliste ? La question mérite d’être posée dans les médias nationaux, on ne saurait laisser instrumentaliser ainsi cette élection, fleuron de notre belle culture nationale.

[Edit 07 mars 2016 : retombé sur cet article en fouillant dans les cartons du blog. C’est plutôt drôle avec la réforme Notre passée par là entre temps. Et si le concours Miss France était depuis passé aux régions de 2015, on retrouve un découpage régional ambitieux chez Miss Prestige National…]